12 ans ensemble, 11 ans de mariage, 1 riad de super luxe

Publié le par Mel

Coucou,

Alors le WE dernier, JMA et moi on s'est offert la site royale d'un super riad à Marrakech. Bon, c'est clair qu'en cette saison, fait chaud, mais y'avait une piscine et puis c'est comme ça : notre niv' de rencontre, c'est le 17 juin et notre viv' de mariage, c'est le 20, donc on va pas non plus chipoter, hein. Quoi qu'il en soit, c'était vraiment ab fab, avec plafonds peints, zellige, magnifiques carreaux et tout et tout comme on peut s'y attendre mais aussi magnifique mobilier art déco et un sens de la déco d'intérieur vraiment extraordinaire. Ah et puis aussi une suite géniale avec jacuzzi, enfin le truc où l'on se dit qu'on pourrait y passer un mois enfermé sans vraiment se marcher sur les pieds. ;-)

J'aime bien ces RdV annuels où l'on se fait un truc un peu exceptionnel histoire de marquer le coup tous les deux. Je trouve que c'est important. C'est vrai, quoi : 12 ans ensemble, 11 ans de mariage, c'est quand même pas tous les jours. Et en plus, cette année, avec l'arrivée de Grenouille, c'est un peu notre dernière année à deux, donc fallait pas rater ça, je trouve.

Sinon, ben à part ça, rien de neuf, tout va bien, Grenouille va bien et continue à bouger, se retourner et palpiter tranquille, de plus en plus en phase avec ce qu'il se passe à l'extérieur. Les bébés minous sont adorables le jour, (quand ils t'amusent à faire les cons) super pénibles la nuit (quand ils te réveillent en faisant les cons), bref, normal quoi et moi, je continue mon bonhomme de chemin gentiment, piscine, boulot, dodo (ouais, y'a pire comme rythme journalier).

Côté grandes nouvelles du monde, va falloir attendre un peu que les choses se décantent. Pour le moment, j'ai un fort sentiment de temps suspendu, tout le monde dans l'expectative, donx suivons le mouvement. De toute façon, je vous dirais que je me sens pas franchement concernée, je bubulle avec ma grenouille, mes chats et mon  projet littéaire, avec option super contente de moi vu que niveau boulot, j'assure comme une bête et tout plein de gens veulent bosser avec moi (rhâââ lovely). Voilà, quoi, j'ai connu des périodes plus déprimantes. ;-)

Commenter cet article